Développement personnel, perte de confiance ou d'estime, mauvaise communication à Besançon

David pyon coach & thérapeute pour une meilleure estime et confiance en soi à Besançon

Les thérapies

Thérapie

Une thérapie

Aujourd'hui, il est tout à fait naturel de consulter un médecin pour une maladie ou une problématique physique. Nous avons même pris l'habitude d'avoir des spécialistes que nous allons consulter pour résoudre nos maux.

Il en est de même en ce qui concerne la santé mentale et émotionnelle, il existe depuis plusieurs années un engouement pour le mieux-être et mieux vivre et, en ce sens, beaucoup s'investissent dans une thérapie.

Il existe aussi une multitude de techniques et protocoles thérapeutiques pour aller vers cet objectif de bien-être. Dans les années 70, de nouveaux courants de pensées et surtout de nouvelles pratiques ont émergé et ont permis grâce à des validations scientifiques et psychologiques d'aider des millions de personnes à s'accepter, retrouver confiance, sortir de dépression, etc.

Aller voir un professionnel de la santé mentale devrait aller de soi, comme on consulte un spécialiste pour toute autre maladie. Des études montrent que la thérapie est une des meilleures façons de soigner les troubles psychologiques. C’est aussi simple que ça. Et pour ceux qui n’ont pas de pathologies mentales, c’est un moyen très efficace de travailler sur les problèmes de la vie quotidienne qui génèrent un état de stress récurrent.

Les thérapies brèves

Née aux Etats-Unis dans les années 50, c’est une forme de thérapie dont l’atteinte des objectifs se fait rapidement, d’où son appellation de thérapie “brève”. La définition de la thérapie brève peut ainsi s’appliquer à de nombreuses disciplines thérapeutiques qui arrivent à des résultats rapides, généralement en plus ou moins dix séances.

Milton Erickson est décrit comme le père de la thérapie brève, et elle s’est surtout développée à l’école de Palo Alto, en Californie. La définition de la thérapie brève correspond aux problèmes humains en général, notamment concernant le couple, la famille ou l’individu lui-même.

 

Le but des thérapies brèves est de gérer la souffrance et de faire éliminer les symptômes rapidement et de manière efficace. Les thérapies brèves s’intéressent plus à la manière dont un problème va être résolu plutôt qu’aux causes de ce problème : la recherche du sens n’est pas le but premier d’une psychothérapie ou thérapie brève, la priorité est donnée à l’abolition de la souffrance.

 

Les thérapies brèves : comment ça marche ?

Le thérapeute soutient le patient en cas de problèmes existentiels. L’efficacité des thérapies brèves va dépendre de la technique utilisée, de la complexité du cas et de la motivation du patient.

 

 

Les pratiques au cabinet

En ce qui concerne l'hypnose Ericksonienne, l'inconscient se focalise sur les ressources intérieures de l'individu. C'est en accédant à son inconscient par l'hypnose, que la personne va puiser ce dont elle a besoin pour résoudre son problème et favoriser un changement comportemental. Cette thérapie brève est efficace pour arrêter de fumer, pour maigrir, soigner une phobie, etc.

 

La programmation neurolinguistique (PNL) est constituée d’un ensemble de techniques de communication ayant pour but de développer des comportements positifs de réussite, en utilisant des ressources de l'individu. Elle est efficace pour résoudre un problème précis : faire face à un deuil, réduire l’anxiété lors d’une prise de parole en public ou en cas de claustrophobie etc.

 

L’art thérapie aborde une approche créative en permettant à la personne d’accéder à des émotions enfouies ou refoulées grâce à l’art (peinture, dessin, théâtre, musique, sculpture...). L’art-thérapeute accompagne la personne dans la transformation et l’acceptation de ses sentiments grâce à la créativité et l’imagination.

 

La thérapie orientée solution est une thérapie qui se focalise sur les solutions et la façon dont résoudre le problème. Le rôle du thérapeute est de repérer les ressources de l’individu afin de favoriser un changement. Elle est utilisée pour résoudre des objectifs moins complexes.

 

Les thérapies cognitivo-comportementales font appel à la cognition de l’individu. Elles vont viser à modifier des pensées et des comportements négatifs afin de favoriser des réactions adaptées. Elles sont notamment efficaces pour traiter les troubles anxieux, les dépendances les phobies, etc.

 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion