Développement personnel, perte de confiance ou d'estime, mauvaise communication à Besançon

David pyon Psychopraticien & Coach à Besançon

Les thérapies brèves, pour qui et pour quoi ?


La thérapie brève, la voie du bien-être ?

Des grands sujets de société à la grisaille de l’actualité, le sentiment d’anxiété prédomine depuis quelques mois. Mais il y a au moins un point positif à cette période : elle met en exergue l’influence du bien-être général sur la santé mentale et physique. Il n’est toutefois pas nécessaire d’attendre la panne sèche de moral pour s’autoriser à être bien ! La thérapie brève est efficace pour apaiser rapidement les traumatismes de la vie comme les petits dysfonctionnements qui polluent le quotidien. C’est aussi l’outil idéal du développement personnel, pour apprendre à apprivoiser ses émotions ou pour sortir de schémas répétitifs. Loin de l’image du patient allongé sur un divan, elle est construite pour et avec lui. Voici toutes les bonnes raisons d’oser emprunter le chemin de l’épanouissement et de la sérénité.

De quoi s’agit-il ?

Comme son nom l’indique, la thérapie brève est une pratique issue de la psychothérapie classique dont le but est d’apporter un changement rapide et durable. Ainsi, en moins de dix séances, le consultant est libéré de sa problématique de départ, mais il n’est pas rare qu’un à deux rendez-vous suffisent.

Parfois qualifiée de thérapie intégrative, cette méthode s’appuie sur différents outils. Le praticien les emploie parfois en synergie pour s’adapter au motif de la consultation et à la personnalité du patient.

Cette créativité se double d’une approche holistique. L’attention est portée sur la personne dans sa globalité plutôt que sur les seuls symptômes exprimés par le corps, comme autant de non-dits.

 

Bien sûr, cela ne gomme pas le passé, mais permet de “digérer” un événement marquant, de comprendre ses répercussions sur le présent et de modifier cet impact.

Le problème est vu sous l’angle de sa résolution plutôt que de sa compréhension.

 

Pour permettre au consultant de dépasser le traumatisme ou la blessure d’enfance, il est fait appel à son intelligence émotionnelle et à sa conscience.

L’ancrer dans la notion de “ici et maintenant” avec l’apport de solutions concrètes lui permet d’aller mieux et d’accéder à toutes ses ressources personnelles.

Les outils thérapeutiques

Diverses techniques permettent d’obtenir une transformation des schémas émotionnels à l’origine des maux ou dysfonctionnements :

Elles peuvent être complétées avec des techniques plus ciblées, comme la TERV, le traitement par exposition à la réalité virtuelle, dans le cas des phobies.

 

Ces outils, parfois mâtinés de coaching, modifient la réponse émotionnelle ou les croyances limitantes inscrites dans l’inconscient, le centre névralgique des comportements de chacun.

Cette évolution vers une prise de recul est source de sérénité.

La thérapie brève, bonne à tout faire ?

Les difficultés ont des résonances dans toutes les sphères : privée, familiale, relationnelle, sociale et professionnelle.

L’avantage de ces thérapies humanistes est qu’elles résolvent aussi bien les réactions émotionnelles que les comportements inadaptés.

Leur champ d’action est très vaste :

  • dépression ou troubles anxieux,
  • stress post-traumatique, peurs, phobies,
  • troubles du sommeil ou du comportement alimentaire comme l’anorexie, la boulimie,
  • gestion du deuil,
  • culpabilité, pensées négatives,
  • dépendance affective, relation toxique,
  • isolement social, repli sur soi,
  • comportements autodestructeurs comme les dépendances et les addictions,
  • douleurs chroniques…

 

Mais elles sont aussi tout indiquées pour travailler sur l’estime et la confiance en soi, pour apprendre à s’affirmer ou même avant d’envisager une reconversion professionnelle, afin d’explorer toutes les facettes de sa personnalité.

 

Dès lors que le consultant est partie prenante de son changement et que le travail s’effectue dans le cadre d’une alliance thérapeutique sécurisante et sans jugement, cette approche ne peut être que bénéfique.

Consultants, qui êtes-vous ?

Ces thérapies ne sont pas seulement réservées aux personnes qui ont un problème existentiel. Elles s’adressent aussi bien aux adultes, aux adolescents et aux jeunes enfants, dans le cadre de séances individuelles, familiales ou conjugales.

 

Une consultation est indiquée si :

  • vous vous sentez triste ou sans énergie,
  • vous perdez le goût des choses, si la vie vous semble sans intérêt et vide de sens,
  • vous avez des échanges conflictuels au travail ou avec vos proches,
  • vous ne vous trouvez pas ou plus de qualités, vous vous dépréciez,
  • vous avez des accès de colère,
  • vous n’acceptez pas certaines situations,
  • vous avez du mal à lâcher-prise,
  • vous n’arrivez plus à vous concentrer,
  • vous êtes continuellement stressé…

Cette liste n’est pas exhaustive, il ne faut pas rester seul face à une difficulté, un dysfonctionnement ou un questionnement.

 

Quel que soit votre objectif, l’aide d’un professionnel est le point de départ d’un nouveau regard sur vous-même.

Ce déclic, que vous seul pouvez décider, signe la fin d’un passé douloureux ou des tracas qui empoisonnent votre vie et vos relations.

Accepter de faire la paix avec soi et avec son histoire est fondamental, au même titre que savoir formuler ses besoins et ses envies ou poser ses limites pour se respecter et se faire respecter.

Être en accord avec soi et ses valeurs est une condition sine qua non pour trouver les clés de son propre bonheur.

Changez votre regard et votre monde sera plus beau. Vous n’êtes peut-être qu’à une petite décision d’une vie nouvelle, je vous attends pour en parler.


Articles similaires

Derniers articles

Divorce, séparation : comment surmonter une rupture amoureuse ?

Comprendre la colère pour mieux la gérer et l’apaiser

Couple, ado, travail, mieux communiquer pour éviter les conflits !

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion